Dans le cadre de vos activités de pose d’installations solaires, vous pouvez être amené à proposer des solutions de financement à vos clients.

 

Un préalable indispensable : l’agrément

Pour ce faire, vous avez l’obligation d’être agréé par un organisme de financement.
Nous vous détaillons les éléments qui sont pré-requis pour obtenir cet agrément :

  • Une ancienneté de la société d’au moins 2 ans
  • Un C.A. minimum de 500K€
  • Des capitaux propres minimums de 30 à 50K€.
  • La détention des certificats professionnels et qualifications suivantes: QUALI PV et RGE
  • Le KBIS, précisant l’activité photovoltaïque
  • La fourniture de la garantie décennale, RC Pro spécifiques à l’agrément et renouvellement annuel.
  • L’immatriculation obligatoire à l’ORIAS
  • En cas de poses sous traitées: interrogations prudentielles, qualifications RGE, QUALI PV, attestation d’assurance décennale en cours, pour les poseurs.

 

Quel crédit pour le solaire ?

Voici les composantes d’un crédit classique en financement « solaire » :

  • Le TAEG (taux effectif annuel global) varie suivant les barèmes des établissements financiers
  • La durée de financement est de 180 mois maximum.
  • La première échéance peut être reportée de 6 mois maximum pour mieux synchroniser le démarrage du remboursement et le début des gains énergétiques, en particulier lorsqu’il y a un projet de vente partielle ou totale de l’électricité
  • Des taux compensés ou bonifiés sont possibles, par exemple si le produit est éligible aux Certificats d’Economies d’Energie.

 

Comment contacter un établissement ?

Systovi a établi des relations les principaux établissements de crédit à la consommation. Votre interlocuteur commercial Systovi tient à votre disposition sur simple demande les contacts dans ces établissements.

 

Photo : Design architectural abstrait avec panneaux solaires. Source : Scott Webb.